Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA PULSATILE Pouls de récits fragmentés

A la croisée des chemins

Nature et Culture
A la croisée des chemins

A la croisée des chemins, s'enroule le lierre pour le pic-vert. Basse croisée des chemins pour les branches qui s'élancent et vont percher haut les cerises du mois de juillet.
Le cerisier est intact. Il est là, depuis quinze ans, planté par de solides mains devenues fragiles puis cendres.
Le cerisier est toujours là, puissant, solide sur son tronc jusqu'aux branches graciles qui fuient vers l'horizon. 
Les fleurs du printemps, blanches, laissent la place à des fruits court-circuités par les gelées du mois de mai. Les feuilles les remplacent et remplissent l'arbre toujours planté là, quinze ans après, solide sur son tronc, refuge des pigeons et du pic-vert qui vient picorer le lierre. 
Le cerisier est toujours là, solide sur son tronc, toujours plus grand, plus vaste et plus haut, à la croisée des chemins.

A la croisée des chemins
A la croisée des chemins
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires