Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA PULSATILE Pouls de récits fragmentés

Tiens, tu étais là ?

Nature et Culture
Tiens, tu étais là ?

Tiens, je crois que je t'ai vu là la semaine dernière. Ou c'était peut-être en face, là où il y a de la picrate de pirate. C'était peut-être toi, mon promis, ou c'était peut-être mon père. Je ne sais pas à qui je m'adresse si c'est à toi le puni de l'ivresse ou si c'est à dieu le père. Tout est possible, tout est dû domaine du possible et du domaine des dieux. Que veux-tu mon vieux. Il faudrait faire des efforts pour être deux. Dans mon cas, ce serait un challenge d'être deux et pas une seule et indivisible. Oui je suis une et entière et pas besoin d'être à deux pour ressentir le chagrin et la rancune des passants qui voient bien que tu as tout compris à la vie. A moins que ce ne doit le contraire. En tout cas être une et indivisible et entière ne fait pas de toi un esprit chagrin. Tu es juste un esprit taquin. Oui je te taquine comme on aime les frites d'un passé. Oui, tout s'effrite et s'effiloche comme mes vieilles culottes qui puent l'encens. C'est pas beau l'encens. Ça mène à l'échafaud les enfants du levant qui sont un peu taquins mais pas mechants au fond. Ils sont un peu bêtes de faire ça à une rousse qui aime tacler les gars des Pyrénées et de la Vendée. Allez, sois pénitent et mange tes crêpes c'est bientôt la chandeleur et je crois que ta sœur achète du beurre et pas d'huile. Elle est normande, ta sœur ? A moins qu'elle soit friande de ta fée clochette qui n'en fait qu'à sa tête et qui lit trop les magazines en ligne et les jeux de mots en réseaux. C'est ça qui est chouette, les jeux de mots en réseaux. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires