Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pouls de récits fragmentés

mon patrimoine

J'ai bien failli m'arrêter là

J'ai bien failli m'arrêter là

J'ai bien failli m'arrêter là mais je n'avais pas de camping-car. J'avais mes deux pieds et mes deux jambes et j'ai considéré que c'était déjà bien, d'autant plus que je ne manquais pas de pain. Pas besoin de camping-car pour connaître la gloire. Mais...

Lire la suite

La pulsatile

La pulsatile

Elle n'est pas pulsatile, celle-là, elle est juste fragile et rêve de toi. Elle s'est réveillée en pensant à toi, elle se réveille en pensant qu'elle ne pensait qu'à toi. Un toi qui la ravit et qu'elle voudrait dans son lit ? C'est toi qui le dis ou le...

Lire la suite

Voir s'il y a du fond

Voir s'il y a du fond

Voir le fond et voir s'il y a du fond pour faire un pas de côté et ne pas s'échapper de ce tambour où les alevins viennent nicher. S'échapper de la nasse, quoiqu'on en fasse, faut-il que je repasse sans aller dans la mélasse ? Ne te tracasse, ma caille,...

Lire la suite

Te regarder

Te regarder

Te regarder comme un diadème M'appuyer sur toi comme un totem Te regarder avec déférence T'aimer dans la différence Te regarder en secret T'enlacer dans mes pensées Se dire qu'il fait assez beau pour tout rendre beau T'aimer dans mon atmosphère.

Lire la suite

L'hôte du jardin

L'hôte du jardin

Et ce hérisson qui me ramène à toi, ce matin dans le jardin. Il a tout mangé, tout ravagé la bête morte pour repartir, repu, un peu plus loin dans le jardin. Il a bu, s'est abreuvé avant de repartir un peu plus loin. Encore une bête qui me fait penser...

Lire la suite

Elle voit des sanctuaires partout

Elle voit des sanctuaires partout

Elle voit des cathédrales partout. Elle voit des sanctuaires partout, dans tout ce qu'elle touche du bout des doigts, dans tout ce qu'elle voit du bout de l'iris, dans tout ce qu'elle sent du bout de ses narines. Il y a des sanctuaires partout, tout le...

Lire la suite

Prendre le chemin du siĺlon

Prendre le chemin du siĺlon

Prendre le chemin, prendre le sillon et regretter le vallon. Cheminer par un sentier bitumé et ne pas regretter le temps qu'il fait. Regretter le temps qu'il fera, prendre le bois où tu titubas. Prendre ce bois où tu ne seras pas, prendre le bois qui...

Lire la suite

Bijou noir blotti de rouge

Bijou noir blotti de rouge

Bijou rouge serti de noir, bijou noir blotti de rouge, ce n'est que du bitume inscrit dans l'encre d'une terre sans autre ancre qu'un bout de noyau dur de l'automne. Un noyau comme un boyau qui ne parle à personne, à personne d'autre que l'impasse du...

Lire la suite

Ça fume au coin

Ça fume au coin

C'est que ça fume, dans l'coin. Ça se consume et ça consomme, ça condense dans des bains de vapeur où tout se rancit sur le fil, celui du rasoir qu'on hume et qui fume de trop pour que ce soit beau. Ça fume et ça hume le petit bois qu'on chauffe avec...

Lire la suite

Les trains ne s'arrêtent plus, les bus non plus

Les trains ne s'arrêtent plus, les bus non plus

A quoi peuvent bien servir les abribus, à Saint-Avit-les-Monts ? Deux bus aller-retour pour les adultes, deux bus aller-retour pour les enfants par jour. On joue encore un peu sous les abribus de nos jours. Oh, pas beaucoup, à peine cinq minutes pour...

Lire la suite