Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA PULSATILE Pouls de récits fragmentés

Top articles

  • Le saule

    06 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Le saule. Regarder à travers le saule, au travers de ce rideau de branches et de feuilles comme si c'était pour un spectacle. Assister au spectacle de la nature et avoir bonne figure. Ce spectacle entier fait pour moi où il n'y a pas d'obstacle. Profiter...

  • Tâches jaunes

    07 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Tâches de jaune dans la fraîcheur d'avril. Âcre de l'odeur tenace comme une tache jaune qui se répand dans le paysage vert et bleu. Je passe et je m'arrête, je ne pense à rien d'autre qu'à ce gâchis végétal, à cette végétation qui n'a rien à faire dans...

  • Cachée

    08 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Cachée. Mieux vaut rester cachée plutôt que s'exposer aux yeux du monde, aux yeux d'un monde dont tu ne veux pas. On te rejette et tu rejettes ces principes qui ne fondent pas ta vie. Tes fondations sont ailleurs, dans ces semelles de pesanteur où tu...

  • L'iris

    09 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Tout est dans l'iris. Dans l'iris de l'œil qui te regarde sans omettre de t'observer, de te jauger, de te juger et de te critiquer. Cet iris qui en a vu d'autres et qui se mouille à l'arrivée de la pluie. Cet iris qui te critique sans prendre la peine...

  • Tâches de couleurs

    10 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Juste des tâches de couleurs parce qu'il ne faut pas oublier qu'un mal plus grand que soi est perpétré ailleurs. Un mal qui prend ses racines dans une mâle assurance, une malassurance qui plonge l'humanité dans un malaise sans nom. Comment ne pas y penser...

  • Lobotomisant

    12 avril 2022 ( #Roman du réel )

    De l'inquiétant, du troublant, de l'asphyxiant, du lobotomisant. Tout ceci ne me dit rien qui vaille. La société court à sa perte, la planète finit sa course dans la course aux armes lancée sans larmes. Moi je suis dans la course aux larmes et je me lance...

  • Se mirer

    13 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Peut-on se regarder indéfiniment dans cette eau ? Dans quelle eau peut-on se mirer sans tomber dans le panneau, sans tomber dans son propre panneau ? Laisser son image prisonnière de ces eaux où se reflètent les arbres et les pierres ? Lancer des pierres...

  • Tomber à la renverse

    14 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Tomber à la renverse, prendre les traverses, prendre une tangente pour ne pas voir la vérité en face. Se cacher, se dissimuler, se voiler la face. Passer par le trou de souris et ne plus sortir de son lit. Se dissimuler pour ne pas affronter la réalité...

  • Voir plus loin

    15 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Continuer à voir au plus loin ce qui se fait. Regarder ce qui se fait et être aux aguets. Ne pas épier mais regarder. Observer parce que c'est ce que tu fais de mieux. Se poster à un endroit et continuer à regarder ce qui se fait au plus loin. Observer...

  • Délicate

    18 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Frêle ? Délicate ? En délicate position plutôt. En situation bancale et maladroite qui n'amène que de l'incertitude et de l'inquiétude. Ce n'est qu'un passage. C'est le sale quart d'heure de vérité de la maladie qui emporte tout, de la maladie qui dévaste...

  • Tracer sa légende

    19 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Tracer sa propre légende ou son obscurantisme dans l'éphémère beauté du ciel, d'un soleil qui se couche pour dormir jusqu'à l'éternité. Dormir et ne pas se lever mais se relever pour supporter ce que tu vas tracer et traverser toute la journée. Sillonner...

  • Tout prendre de haut

    20 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Tout prendre de haut et rester en bas. Rester dans ce bas parce que c'est le plancher des vaches et en rester là. Tout prendre de haut parce que c'est plus beau. Tout prendre en haut, par ce haut que l'on fait en bas. Rester en bas et ne pas en être las,...

  • Être dans son milieu

    21 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Être dans son milieu. Rester dans son milieu et ne pas déborder sous peine de se faire remarquer. Se démarquer et ne pas se faire remarquer. Agir en douce, agir en clandestinité. Se retrouver clandestin dans sa propre vie. Être le clandestin de sa vie...

  • C'est dans l'herbe

    22 avril 2022 ( #Roman du réel )

    C'est dans l'herbe que c'est inscrit. Tout est dans l'herbe. Tout ce patrimoine qui ne m'appartient pas et que j'emprunte pour m'y bercer dedans. Je m'y berce sans controverse, sans contrepartie et sans vis à vis. J'y suis Tout tracer dans l'herbe. Tout...

  • Fleur de cerise

    23 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Et que deviendra-t-elle, cette fleur ? Sera-t-elle rouge et ronde ? Se croquera-t-elle ronde et sucrée ? Rien n'est sûr pour l'instant. On ne peut jamais être sûrs de rien par les temps qui courent. Gélera Gélera pas ? Rien n'est sûr à présent. Quel temps...

  • Dans le mille, à côté

    24 avril 2022 ( #Roman du réel )

    En plein dans le mille. Il faudrait viser en plein dans le mille pour tout éparpiller sans se disperser. Ne pas perdre une miette. Ne rien disperser au sol pour éviter de gâcher. Ne rien gâcher en éparpillant les restes. Ne pas perdre une miette sous...

  • Laissons faire les aubépines en fleurs

    26 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Je ne sais pas si tout cela va craquer, exploser à la face de certains. Pour l'instant, il faut garder son quant à soi en rêvant à la revanche qui aura lieu au temps des cerises. Oui, on attend le temps des cerises pour avoir son troisième tour, celui...

  • Tu ne crains rien ici

    25 juillet 2022 ( #Cuisine )

    Tu ne crains plus rien d'autre que ta prison, ta geôle dans laquelle on t'a consignée, assignée à résidence comme si tout cela avait de l'importance. Mais qu'attends-tu toi qui n'a rien contrefait mais qui a tout défait? Qu'attends-tu que je fasse ? Que...

  • Où en sont les coings

    21 septembre 2022 ( #Saint-Avit )

    Elle est fatiguée la fille sur la photo. Elle se souvient qu’elle avait regardé sa mère cueillir des grappes de raisin dans son pré, ramasser des pommes pourries en les faisant rouler pour qu’elles atteignent le pied du pommier, elle a fait la même chose...

  • A ma portée

    20 octobre 2022 ( #Cuisine )

    Tu es à ma portée et tu es dans mon adjacence, Jean. Je suis celle qui te pique tes solutions. J'ai besoin de ton absolution, tu es dans mon absolue bienfaisance. Que va-t-il advenir à présent ? Je serai publiable et tu seras dans mon présent. Oui mais...

  • Je serai publiée

    21 octobre 2022 ( #Cuisine )

    C'est dans ce coin de café que je me dis que je serai publiée. Ça viendra à la mi-novembre. Je serai dans les calendes du mois de décembre. Je serai iconoclaste et partie dans le fractal de la vie sociale. Je t'aime gredin. Je serai castor pour la poésie...

  • Lettre à mon s...

    21 août 2021

    Tu fais tout, tu sais tout, tu peux tout. O toi, mon smartphone, tu connais tout de ma vie : photos, vidéos, audios, agenda, mails, sommeil, marche, habitudes de consommation, écoutes... Tu consignes tout dans ton écran 6,5 pouces et tes 128 GO de mémoire....

  • Pleines de farine

    22 août 2021

    Il a les mains pleines de farine. Un trop plein de farine. Il en a jusqu'aux coudes. De la farine de blé pour faire du pain et des gâteaux avec ou sans gluten. Il fait du pain et des gâteaux. Ce n'est pas nouveau. C'est son métier qu'il a laissé tomber....

  • Au bout du rouleau de printemps

    22 août 2021

    Il était au bout du rouleau de printemps. Il a refait sa pelouse. Trop d'adventices. Il vient juste de passer le rouleau qui tasse les semences et la terre. Ça a roulé sec dans le jardin. Il a payé un lourd tribu avec un tour de rein. Et maintenant, il...

  • Ça eut payé

    22 août 2021

    Il sourit mais il ne sourit plus à la vie. Le clerc de notaire remplit ses actes pour un notaire qui ressasse : ça eut payé mais ça paie plus". Une vieille rengaine de paysans beaucerons, la litanie de ceux qui amassent et qui n'en ont jamais assez pour...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>