Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA PULSATILE Pouls de récits fragmentés

Top articles

  • C'est ici aussi

    21 février 2022 ( #Autobiographie )

    C'est ici aussi que tu es revenu. Pourquoi ne l'as tu pas dit plus tôt ? Je me serais préparée. J'aurais tout préparé pour que tu reviennes dans les meilleures conditions. Mais tu as préféré faire ça en douce. Tu t'es caché en douce et tu es revenu sur...

  • Long le chemin qui mène à toi

    22 février 2022 ( #Autobiographie )

    Trouverais-je le chemin qui mène jusqu'à toi ? Tu sais, je ne m'ennuie pas mais j'aimerais trouver ce chemin qui me mènerait dans ton lit à côté de ton parchemin. 🛌 T raire ? Non, assurément point. 🛌 T ral ? Oui, ça m'en a tout l'air, je suis littéralement...

  • Une guerre d'amour larvée

    24 février 2022 ( #A l'instant )

    La guerre d'amour est déclarée. Je te déclare ma flamme et j'allume ton cœur avec mon briquet qui fait office de lance flammes. Je t'aime et tu ne le sais pas. Tu ne le sauras jamais, ma foi, toi le scribe et moi la flamme qui allume ces flameches au-delà...

  • Là bas derrière

    28 février 2022 ( #Près de la Muselle )

    Là bas derrière. On voit bien qu'elle se cache, celle-là, cette petite chapelle qui s'assoit sur toutes les guerres. Toutes les guerres de chapelles n'ont plus lieu d'être. C'est asphyxiant de penser à faire la guerre avec toutes ces chapelles mais tout...

  • Être d'ici

    02 mars 2022 ( #A l'instant )

    Être d'ici ne veut pas dire être enfermé à l'intérieur d'ici. Être d'ici est une gageure, un véritable défi qu'il faut absolument résoudre sans absoudre. Être d'ici dans toutes ses dimensions qui n'excluent rien de la vie, dans toutes ses surfaces qui...

  • Embarque

    13 mars 2022 ( #Roman du réel )

    S'embarquer par ici ? Oh oui, pourquoi pas. S'embarquer là, c'est s'ancrer au-delà du levant. C'est s'ancrer un peu plus vers le sud, ou à l'ouest, plutôt. Allons carrément à l'ouest pour s'ancrer durablement vers ce couchant où il fait bon dormir. Allons...

  • Face à face

    16 mars 2022 ( #Roman du réel )

    C'est dans ce face à face qu'on ne trouve rien de bien. Il n'est pas fameux ce face à face sans les masques. On peut dire qu'il est raté. Il faut se déshabituer. Il ne faut plus penser à ce qu'il y avait avant. Il faut toujours penser à l'après. Mais...

  • Soyons sincères

    17 mars 2022 ( #Roman du réel )

    La fin n'est pas obligatoire et le début commence à tout. Que veux-tu y faire ? La fin, ça rassure les machins. C'est vrai qu'il faut une fin à tout après tout. Mais pas pour tout de suite. Enfin j'espère. Il y a de l'aventure sans la suite. Il y a de...

  • Choisir

    18 mars 2022 ( #Roman du réel )

    Pourquoi se cacher ? Pourquoi se dissimuler ? Pourquoi vivre camouflé, disparu à la vue de tous ? Surtout, ne pas se faire remarquer, ne pas se démarquer et se fondre dans la masse pour faire ce qui nous plaît. Oui, c'est fondu dans la masse qu'on fait...

  • Que faire ?

    20 mars 2022 ( #Roman du réel )

    Que faire de la journée ? Oui, que faire aujourd'hui ? Il n'y en aura pas assez pour ce matin. Il n'y aura jamais assez de considération. Il faut se tranquilliser, se rasséréner, se rassurer. Rien n'est moins tranquille que ce matin. Rien n'est tranquille...

  • Ne rien comprendre

    21 mars 2022 ( #Roman du réel )

    Se lever de bon matin et ne comprendre rien. Ne prendre rien, ne rien prendre pour ne pas se surprendre. Ne rien comprendre. Mettre un point d'honneur à ne rien comprendre parce que justement, tu comprends tout. Ne rien suspendre, ne pas vivre en suspension,...

  • Chercher la lumière

    22 mars 2022 ( #Roman du réel )

    Pousser en travers du passage. Pousser comme ça, car il faut bien grandir. Grandir, se grandir, se lever, se relever et aller dans les bois voir si on y est. Trouver dans les bois ce moi menu, ce moi qui n'est pas foutu, ce moi qui grandit et qui pousse...

  • Le travail

    23 mars 2022 ( #Roman du réel )

    Et voilà comment le travail sera fait. En toute diligence, en toute intelligence. Ne plus trop en faire et retrouver l'envie de tout refaire sans rien défaire. Tout refaire parce qu'il y a comme des ambitions de parfaire les opinions. Les opinions qu'on...

  • Marcher

    24 mars 2022 ( #Roman du réel )

    Marcher. Marcher et aller au bout de mes peines. Marcher sans peine, sans rattraper ce bout de haine qui n'existe pas. Se rattraper par les branches si puissantes. Se rattraper par les manches et aller au-delà de l'ennui, au-delà des ennuis et se tirer...

  • Errer

    25 mars 2022 ( #Roman du réel )

    Errer, errer comme ça et aller au plus loin pour se faire du bien. Aller dans la cambrousse et mesurer sa frousse. Mesurer sa chance de ne pas faire fausse route et continuer sur cette lancée, sur ce sentier pour se faire du bien en allant au plus loin....

  • Dans la prunelle

    27 mars 2022 ( #Roman du réel )

    Les premiers jours du printemps et tu es la prunelle du printemps qui fleurit dans mes yeux. Cette prunelle en fleurs qui fleurit en premier. Cette prunelle qui s'annonce florifere et mellifère pour donner à manger à celles qui feront le miel de printemps...

  • Comme l'oiseau

    28 mars 2022 ( #Roman du réel )

    Fais comme l'oiseau disait-il. L'oiseau au printemps ne sait pas quoi faire de ses plumes. Il faut qu'il s'emplume et se remplume au gré d'une saison où l'on se lève plus tôt alors qu'on aimerait dormir. On aimerait dormir mieux et plus longtemps. Les...

  • Par où passer ?

    29 mars 2022 ( #Roman du réel )

    Par où passer ? Par où aller ? Vers quelle engeance du monde ne pas se diriger ? Il y en a, du monde, pour tout oublier. Tout oublier et ne pas s'oublier, pour ne pas oublier que tu as été oubliée. Aux oubliettes dans les toilettes. Aux oubliettes, tu...

  • Ce chemin

    30 mars 2022 ( #Roman du réel )

    Est-ce qu'il faut prendre ce chemin pour s'en aller voir ailleurs si l'herbe est meilleure ? Prendre ce sentier, cette sente en pente et attendre la décroissance pour retrouver ses sens. Tout est une question de décroissance et de déclivité. Fait-il meilleur...

  • Le café

    31 mars 2022 ( #Roman du réel )

    Et se retrouver ainsi autour d'un bon café, le matin ou l'après-midi, assise à sa table de travail. Assise à sa table de distraction en observant la diffraction qui tourne autour de soi. Sur quelles ondes suis-je répandue ? Sur quelles ondes puis-je m'appuyer...

  • S'abreuver

    01 avril 2022 ( #Roman du réel )

    S'abreuver. S'abreuver de toutes choses, de toutes petites choses. Aller à la rencontre de l'infime, dans la transparence des eaux où nulle angoisse ne transparaît. Se rasséréner à peu de frais. Se rassurer comme on peut. Se rassurer avec ce qui est....

  • Se poser

    02 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Un endroit pour se poser, au-delà de tout ennui, un endroit où l'on s'ennuie pour se poser dans l'inconfort du temps. Prendre le tempo de la rivière, de ce qui coule, de ce qui s'écoule pour défier ce temps qui n'arrive plus à passer. S'ennuyer pour ne...

  • Une moitié

    03 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Prendre une moitié de ce qu'il y a et s'en faire un objet entier. Prendre une moitié pour s'en faire un entier. Se contenter de ça comme si c'était tous les jours Pâques. Se contenter de ne pas être encore à Pâques pour ne pas voir le levant ou le couchant....

  • Se cacher

    04 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Se cacher dans les herbes, se cacher dans les futaies. Se cacher pour ne pas perdre une miette de ce que tu as fait. Se cacher et prendre la vie comme elle vient, ni bonne ni mauvaise, c'est que je ne suis pas ton chien. Se cacher dans les futaies et...

  • Ne rien dépasser

    05 avril 2022 ( #Roman du réel )

    Ne pas dépasser. Ne rien dépasser. Ne pas dépasser la maladie et en rester là où on s'était dit que c'était mieux ainsi. Ne plus dépasser cette maladie qui empoisonne tous les stades. Ne rien offrir et garder pour soi ce qui doit rester en soi. Faire...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>